Grace Allen

Dans mon rucher 

de Grace ALLEN apicultrice 1919

J'aimerais que le monde agité et malheureux
Puisse venir s'asseoir ici avec moi
Et regarde au loin s'écouler le jour
Et voit les choses que je vois.
Oh, ce n'est pas un horizon grandiose.
Non, seulement des ruches alignées
Et le bleu du ciel au-dessus de l'arbre

Mais tandis que vous êtes assis et que vous jetez
Le regard vers les ruches et le ciel,
Un sentiment furtif, venu d'ailleurs
Vous apporte la sensation
Que de vieux rêves sont réalisés.

J'aimerais que le monde fatigué et malade
Puisse venir de partout
Pour écouter sous les arbres
Les abeilles à leur retour
Ça les guérirait jusque au fond de l'âme
Alors, plus de lassitude, fini l'épuisement.
De quoi leur donner le repos parfait.

Car pendant que vous écoutez tranquilles
Sous les arbres gentiment penchés
Ne sentez-vous pas un léger souffle?
C'est la paix de Dieu qui vous touche
En écoutant le murmure de la ruche.